Chamarel

Chamarel est un petit village qui se trouve au sud-ouest de l'île Maurice. Célèbre destination touristique, il abrite le site naturel de renommée internationale : les Terres des sept Couleurs. Au milieu d'une végétation luxuriante, sans jamais se mélanger, la couleur brun, orange, jaune, rose, mauve, rouge et ocre se côtoient par strates pour dévoiler une rare curiosité géologique. Non loin de cet espace se trouvent aussi des endroits, la cascade de Chamarel, le parc Aventure, le musée Curious Corner, la Rhumerie de Chamarel… tandis que les fans de musique et les Rastas connaissent Chamarel comme le berceau du Seggae.

Le village est un endroit emblématique de l’île Maurice si vous recherchez une expérience au plus près de la nature et des « roots »

Un peu d'histoire sur Chamarel

Jean Louis Lousteau, qui était notaire à l’Isle de France – la dénomination donnée à Maurice à l’époque de la Compagnie française des Indes orientales, obtint les terres situées dans les montagnes au Sud-ouest de l’île au XVIIIe siècle. En 1785, il transmit ses titres à ses beaux-fils, Toussaint et Charles-Antoine de Chazal de Chamarel qui s’y installa à partir de 1793. Ce dernier exploita les forêts alentours pour assurer l’approvisionnement en bois de la colonie. Parallèlement, il y créa des plantations de café, de canne à sucre, de coton et d’indigo, et y érigea sa maison.

En 1799, Charles-Antoine prit pour épouse Marie Anne Augustine de Saint-Félix, la fille de l’officier de marine dit le « Marquis de Saint-Félix » et de Marie Cottet. Le couple eut six filles. La famille déménagea en France en 1810. En 1845, leur fille Marie Amélie décida de revenir à Maurice et de reprendre la propriété de Chamarel où la première usine de canne à sucre de l’île fut fondée. Le domaine de Chamarel fut plus tard, en 1891, racheté par la compagnie anglaise The Mauritius Estate & Assets. L’usine fut rénovée en 1894, mais son activité ne dura pas longtemps. Elle ferma ses portes en 1897. Parmi les derniers vestiges de l’exploitation figure l’ancienne cheminée située sur le domaine de La Vieille Cheminée.

Chamarel aujourd'hui

Chamarel, une source d’inspiration artistique

Chamarel abrite principalement une communauté créole. Avec la nature abondante alentour, c’est le terreau de nombreuses inspirations artistiques. Le Seggae, un mélange de Sega et de Reggae typique de l’île, est né ici dans les années 70, porté par le chanteur et poète Joseph Réginald Topize, alias Kaya. Le village de Chamarel est un foyer du Rastafarisme à Maurice et le berceau de nombreux groupes populaires comme Racine Tatane, Ottentik Street Brothers, Marron Brothers, Bwa marron ou encore Menwar.

En dehors de la musique, la région a été au cœur de l’inspiration de l’auteur Shenaz Patel pour son roman « Portrait Chamarel », lauréat du Prix Radio France 2002 Littérature de l’Océan Indien. On peut aussi citer les œuvres du poète, peintre et philosophe du XXe siècle, Malcom de Chazal, qui est un descendant direct des « De Chazal de Chamarel ».

Découvrir Chamarel

Maurice offre bien plus que les plages et les stations balnéaires. À Chamarel, découvrez le « roots » mauricien dans une cadre bucolique feutré. Situé entre Rivière Noire et la pointe du Morne, à 283 m d’altitude, le village est un pied-à-terre idéal pour une parenthèse naturelle et culturelle. Mais avant d’y arriver, profitez des vues sur les champs et la forêt tropicale le long de la route panoramique. Vous pouvez vous arrêter à de nombreux endroits pour faire des photos souvenirs de votre escapade.

Les principales attractions à Chamarel

Pour un petit village, Chamarel a beaucoup à montrer à ses visiteurs. Vous pouvez passer une nuit chez l’habitant pour vous dépayser, mais surtout prenez le temps de découvrir les environs pittoresques. La nature a façonné de nombreuses merveilles dans la région.

Rendez-vous à la Terre des sept couleurs pour admirer une des plus grandes curiosités géologiques de la planète. Niché dans une clairière non loin du village, c’est comme un petit parc de dunes multicolore qui se dévoile à vous. Les dunes se parent de plusieurs nuances de rouge, d’orange, de jaune et de violet, préparez vos pellicules, vous voyez là l’un des paysages les plus photogéniques de Maurice.

Pour les adeptes de la nature, l'endroit abrite aussi la célèbre cascade alimentée par les rivières Saint-Denis et Viande-Salée. Elle fait environ 100 mètres haut. C'est un endroit à privilégier pour ceux qui cherchent à vivre une journée agréable. Il est en effet possible d'y descendre et de s'y baigner. Vous pourrez l'observer de face sur le chemin du parc des Terres des Sept couleurs, un parking permet de s'y arrêter et un petit chemin en terre ainsi que plusieurs points de vue vous offrent la possibilité de faire d'incroyables photos.

ll y a également le parc de loisir, le parc Aventure de Chamarel, pour ceux qui veulent se dégourdir un peu les jambes. Faisant environ 12 hectares, il se trouve au cœur d'une forêt tropicale abritant diverses  plantes endémiques.

Enfin, avec la Rhumerie de Chamarel, c’est un trésor autre que la nature que Maurice vous révèle : le rhum. Installée au beau milieu des plantations de cannes à sucre et de fruits exotiques, l’usine propose des visites guidées pour apprendre davantage sur la fabrication artisanale de ce précieux élixir, avec une dégustation à la fin.

Gastronomie et art à Chamarel

Chamarel et ses environs sont devenus des destinations touristiques très prisés. Pour satisfaire les voyageurs, de nombreuses tables d’hôtes et quelques petits restaurants y ont vu le jour. Votre excursion vous donnera l’occasion de goûter à la cuisine locale aux accents créoles. Ici, les plats sont préparés dans la plus pure tradition mauricienne. Au dîner, laissez-vous tenter par les produits de la mer fraîchement pêchés durant la journée. Essayez le zourite (poulpe) durant la saison. Les carris poulet promettent aussi une explosion de saveurs.

Chamarel compte quelques artistes et artisans qui sont très ouverts aux échanges. C’est un haut-lieu du Rastafarisme, n’hésitez pas à engager une discussion amicale avec les authentiques rastas du village. Ils se feront un réel plaisir de vous expliquer leur mode de vie.

Informations pratiques

Climat à Chamarel

Chamarel hérite d’un climat de savane avec un hiver sec, classé de type Aw dans la carte de Köppen-Geiger. La région connaît une pluviométrie importante, avec un taux de précipitations atteignant les 1652.6 mm en moyenne sur l’année. Une petite averse est toujours envisageable même durant le mois le plus sec. Côté température, le thermomètre affiche une température moyenne de 21.8 °C sur l’année.

Quand partir ?

D'après Koppen-Geiger, Chamarel possède un climat de savane avec un hiver sec. C'est une ville avec une pluviométrie importante. C'est-à-dire que même pour les mois les plus secs, il peut y avoir beaucoup de pluie et les précipitations y sont plus importantes en été qu'elles ne le sont en hiver.

**La température moyenne à Chamarel est de 28.1°C **et les précipitations moyennes sont de 1652.6mm. Pour y passer des vacances agréables, il faut privilégier les mois de Juin, Juillet, Août, Septembre, Octobre et Novembre. D'autres mois sont quand même envisageables, mais vous devrez toujours vous référer aux activités que vous souhaitez faire durant votre séjour.

Comment s'y rendre ?

Il y a quatre façons d'aller de Port-Louis à Chamarel. Vous pouvez prendre un bus, en taxi, en train ou en voiture de location. En voiture, vous avez besoin de 52 minutes pour arriver à destination.

Louer une voiture est une option pour ceux qui veulent plus de tranquillité pendant le déplacement. Un moyen de transport à privilégier pour les voyageurs avec des enfants. Vous pouvez vous arrêter où vous voulez pour faire une petite pause ou tout simplement admirer les paysages bordant les routes mauriciennes.

Que faire à Chamerel ?

  • Visiter les Terres des sept couleurs : cet endroit offre un spectacle naturel géologique rare à ses visiteurs. C'est une formation de petites dunes de terres colorées. Le lieu est surtout impressionnant au petit matin et au coucher du soleil. Pour le visiter, vous devrez vous acquitter d'un droit d'entrée. L'endroit est entouré  de barrières pour le protéger des activités humaines.

  • Admirer la cascade de Chamarel : ce bout de paradis se fait admirer depuis un promontoire. Ses chutes d'eau, plus ou moins fournies selon les saisons, dévalant 100 mètres de hauteur sont vraiment impressionnantes. Il est possible d'y descendre si vous voulez vous baigner ou profiter des autres angles de vue.

  • Visiter le Curious Corner : ceci est un attrayant musée qui se situe juste en face des Terres des sept Couleurs. Une fois devant le bâtiment, vous remarquerez sûrement la voiture encastrée dans le mur. C'est un endroit curieux qui est spécialisé dans le trompe-œil et les illusions d'optiques. Dans ce lieu de 5 000 m², vous apercevez plus de 40 expositions vraiment magiques.

  • Rejoindre la rhumerie de Chamarel : sur la route du retour, en direction du village de Chamarel, se trouve une usine agricole proposant des visites guidées en plusieurs langues. Vous y apprendrez la confection du rhum, la cueillette des cannes à sucre et jusqu'à la fermentation et à la distillation. Sa particularité est qu'elle a été conçue dès le départ pour respecter l'environnement et accueillir les touristes. Pour finir la visite, vous pouvez déguster 6 rhums différents. Grâce à sa boutique, vous pouvez même en acheter si vous souhaitez emporter un souvenir.  

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Virginie Loly de "IN2THEWILD". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(+230) 549 827 48